Pourquoi initier les enfants au land art

En lien avec la nature, le land art développe la créativité et permet de se ressourcer. Que l’on soit en forêt, au bord de l’eau, sur une plage, dans un parc… en toute saison, cette activité apporte de la sérénité et elle est l’occasion de s’évader le temps d’une réalisation éphémère.

Un temps pour se ressourcer

Les filles entrent souvent assez vite dans leurs compositions. Les garçons ont besoin de temps pour décharger leur énergie. Ils vont explorer l’endroit, grimper dans un arbre, lancer des galets dans l’eau, courir… Puis, peu à peu, ils s’apaisent. Ils observent, ils s’inspirent des filles et commencent à chercher des éléments. Et dans un élan de créativité, ils les posent, les agencent et commencent à leur tour leurs compositions.

Finalement, chacun est concentré sur son œuvre… Un temps de calme. On est dans la nature et on travaille avec la nature. On se recentre, on prend le temps, on écoute, on regarde, on touche, on sent, on manipule, on crée…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un temps pour partager

Nous pratiquons le land art depuis de nombreuses années. Les premiers temps, ou avec les plus jeunes, je commence à composer. Ils me regardent ramasser, disposer, agencer les éléments naturels. Et puis, rapidement l’envie d’exprimer leur propre créativité prend le dessus. Ils laissent libre cours à leur imagination et ils se mettent à produire une œuvre, parfois seul, à deux ou toute la fratrie ensemble. A plusieurs, cela nécessite de la discussion, de l’argumentation. Il faut se mettre d’accord sur l’agencement. Mais c’est aussi une aide pour les plus jeunes ou les moins inspirés afin de trouver le moteur vers la création.

Un temps pour s’évader

Quand ils travaillent seuls, chacun est dans son monde intérieur, en lien avec la nature, concentré pendant de longues minutes sur son œuvre. Puis, petit à petit, ils reviennent dans le monde extérieur, ils contemplent leur réalisation, ils la partagent et ils admirent celles des autres. L’art est éphémère… Le vent souffle déjà sur les feuilles qui s’envolent. Demain ou dans quelques jours, tout aura disparu. Mais pendant ce moment privilégié, ils ont pris du plaisir à créer et composer avec la nature. Quelle joie et quelle satisfaction pour chacun d’avoir réaliser un chef-d’œuvre !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités